Le streaming en chiffres

Une multitude de plateformes et des millions d’abonnés.

L’univers actuel de la musique et de la vidéo a connu depuis 2007 un revirement spectaculaire avec les progrès et la baisse des prix des connexions internet haut débit. Plus besoin de télécharger des chansons que l’on peut écouter directement en ligne. C’est là l’ingénieuse idée qu’ont eu plusieurs entreprises spécialisées.

Qu’il s’agisse de vidéos, d’audios, de concerts ou même d’émissions en direct, ces plateformes se font concurrence pour toujours proposer plus de programmes. Dans le domaine de la vidéo, nous dénombrons entre autres Netflix, CanalPlay, Hulu, Amazon, YouTube, Dailymotion, pour ne citer que ceux-là. Et pour l’audio, nous avons Spotify, Apple Music Deezer, Tidal, SoundCloudGo, etc.

Entre buzz et réalité : de combien d’abonnés parlons-nous ?

Pour les plateformes de streaming, réussir à convertir un utilisateur actif en un abonné relève d’un parcours de combattant. En effet, les abonnés sont les clients qui rapportent de l’argent à tous les acteurs de la chaîne du streaming. Spotify en compte plus de 40 millions, contre 6 millions d’abonnés pour un acteur comme Deezer. Même Apple Music est resté à la traîne avec ses 20 millions d’abonnés. En ce qui concerne la bande à Jay Z, elle ne compte que 1,5 millions avec son très célèbre Tidal.

Pendant ce temps, du côté des vidéos, le streaming enregistre des chiffres record.

En effet, Netflix se taille la part belle avec plus de 93 millions d’abonnés dans le monde. Les opérateurs Hulu et Amazon se contentent de 12 millions et 63 millions d’abonnés. En France, le phénomène n’est pas totalement entré dans les habitudes ce qui explique pourquoi Netflix et Canalplay ne compte que 900 000 et 700 000 abonnés. Quant à Deezer, avec les 160 millions d’euros qu’elle vient de lever pour se développer sur le Moyen Orient, il y a fort à parier que la plateforme française devienne numéro un dans la zone.

Leave a Reply