Avec la grande révolution d’internet, plusieurs plateformes et services en ligne offrent à leurs utilisateur la possibilité d’avoir accès à une large gamme musicale. Cependant, la question de la gratuité de ses services n’est pas aussi facile, car plusieurs facteurs sont à prendre en compte.

Les caractéristiques du streaming musical

La musique n’est pas aussi simple qu’elle n’y parait. Dans le cas des services de streaming, il existe certains facteurs qui leur servent de base afin de décider du caractère gratuit ou non desdits services en ligne. Ceux-ci comprennent la qualité du son impliquant les nombreux formats audios disponibles, la diversité de la firme, les fonctionnalités et services offerts, ainsi que l’aspect légal. Il n’est pas toujours évident d’avoir un service de streaming musical pouvant satisfaire ses abonnés sur tous ces points tout en conservant un accès gratuit, d’où la politique des abonnements.

Dans ce cas, où streamer gratuitement ?

Le Roi du streaming musical, la firme Spotify, propose un accès gratuit pendant le premier mois d’abonnement incluant l’utilisation de toutes ses fonctionnalités. Une fois la période passée, il faudra passer à la caisse. Deezer permet de rester en mode free, mais en contrepartie il faut du calme pour supporter les publicités audios qui passeront entre deux pistes. Chez YouTube, on sait y faire, surtout au niveau des clips vidéo, car les artistes se font une joie de collectionner des millions de vues sur leurs différentes chaines personnelles. Mais l’étroite surveillance de Google et les Copyrights limitent sérieusement la quantité musicale.

Si une firme semble se démarquer, c’est SoundCloud qui, malgré l’existence d’une licence payante, permet aux utilisateurs gratuits d’avoir accès à plus de 125 millions de titres. Il est également possible de suivre des radios web qui diffusent des titres à longueur de journée, comme c’est le cas avec TuneIn et ses 5,7 millions de podcasts.